Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller au pied de page
Retour à Blog

Les meilleurs pubs d’Édimbourg

Pub en Écosse

Pour tous ceux qui veulent boire un whisky ou une bière locale dans un pub typique écossais, écouter de la musique live, cet article est fait pour vous. Nous vous offrons une liste des 7 meilleurs pubs de la capitale Écossaise.

Liste des 7 meilleurs pubs d’ Edimbourg

  • The Last Drop
  • Sandy Bell’s
  • Whistle Binkies
  • Deacon Brodies
  • The World’s End
  • Standing Order
  • Banshee Labyrinth

Information sur les pubs

The Last Drop

a person standing in front of a store

The Last Drop est un des pubs historique les plus connu d’Edimbourg – avec un passé macabre et probablement hanté par une jeune fille vêtue d’une robe médiévale.

The Last Drop (la dernière goutte) se trouve sur le Grassmarket qui était une petite place ouverte où les paysans venaient vendre leurs bestiaux et autres produits de la terre.

C’était également l’endroit où se trouvait une des potence de la ville et les masses s’attroupaient pour assister aux exécutions publiques. La Taverne The Last Drop est situé juste à coté du lieu où la potence était installée au XVIIIè siècle. Plus qu’une réference à un verre vide, le nom de la taverne est en fait une référence macabre aux pendaisons et au noeud coulant que l’on passait autour du coup des condamnés sur le Grassmarket.

De nos jours, le pub offre une ambiance chaleureuse sous son plafond à poutres bas et traditionnel, ainsi qu’une belle sélection des meilleures bières, des whiskies incontournables et de bons petits plats. Vous pourrez même peut-être y rencontrer le fantôme d’un jeune femme qui joue des tours aux employés et aux clients.

Sandy Bell’s

a store front at night

Vous aimez la musique traditionnelle folk?
Dans les années 60, le Forrest Hill Bar, qui était jadis le nom du Sandy Bell, était un repère d’écrivains, de poètes, d’artistes, de chanteurs et de musiciens.
Le bar est devenu un lieu central de la musique folk/blues à Edimbourg où se retourvent musiciens et chanteurs et s’est fait une belle réputation internationale pour avoir encouragé la renaissance de la musique folk.
Des grands noms comme Ally Bain, Barbara Dickson et Dick Gaughan se sont fait connaître au Bell, ainsi que Billy Connolly, The Dubliners et bien d’autres.
Le propriétaire actuel s’assure que le Sandy Bell soit toujours animé, et met vraiment l’accent sur les musiques traditionnelles irlandaises et écossaises.

Whistle Binkies

a room filled with furniture and a fireplace

Ce bar est bien connu pour ses sessions de musique live. Mais ce n’est pas la seule raison pour laquelle le bar est connu.

Ouvert tous les soirs de la semaine jusqu’au petit matin avec des concerts de bonne musique toute la nuit, le Whistle Binkies est un incontournable d’Edimbourg.

Situé sous les arches du  South Bridge, les locaux aussi bien que les touristes se réunissent pour profiter du meilleur de l’Écosse… de la bonne musique et des bonnes bières. Avec une liste de boissons très longue et une programmation éclectique, il y en a pour tous les goûts.

Pour certains habitants de la ville, c’est le pub le plus hanté d’Edimbourg, et depuis son ouverture au milieu des années 90, il y a eu de nombreux événements étranges et inexplicables.

Le Gardien ou le Surveillant, un homme du XVIIè siècle aux cheveux longs, serait apparu plusieurs fois et serait responsable de multiples actions inexplicables telles que des fruits découpés, les aiguilles des horloges qui bougent ou encore il serait responsable d’avoir enfermé des serveurs dans le cellier…

Entrée gratuite tous les soirs!

 

Deacon Brodie’s

Pub

Cet ancien pub historique sur le Royal Mile porte le nom de William Brodie (1741-1788), ébéniste et président d’un des premier syndicat marchand d’Edimbourg.

De jour, c’était un citoyen tout à fait respectable, un homme d’affaires, mais la nuit, il changeait de visage. Il menait une vie secrète remplie de paris illégaux et d’amantes. Son côté obscur le rattrapa puisque pour payer ses dettes, il devait voler les bonnes gens d’Edimbourg. Il fut arrêté et pendu en 1788.  Le contraste entre sa personne respectable et son côté obscur fut l’inspiration pour R.L Stevenson et son roman Dr Jeckyll et Mr Hyde. Vous pouvez toujours trouver une ruelle appelée Brodie’s close autour du Royal Mile, ruelle ou vivait la famille de Deacon Brodie.

Le pub existe depuis 1806. C’est une très grande taverne avec un plafond incroyable. Vous y trouverez une liste immense de bières et whisky et de bons petits plats servis à l’étage.

The World’s End

a store front at day

Edimbourg est une ville de pubs, tout comme nos brasseries et bars nombreuses et nombreux en France.

Bien des pubs ici nous content l’histoire à travers leurs noms. C’est le cas du World’s End qui à une histoire tout à fait particulière.

En 1513, suite à une énième attaque de l’ennemi Anglais, les Écossais décident d’ériger une muraille autour de la ville pour la protéger des invasions. Ce mur s’appelait le Flodden Wall.

Les habitants d’Edimbourg devaient payer une sorte de péage pour entrer et sortir par la porte de la ville. Malheureusement pour les gens les plus pauvres, ils ne pouvaient pas se permettre de payer ce péage et donc ne mettaient jamais le nez en dehors de ces murs. Ils naissaient, vivaient et mouraient dans l’enceinte de la ville sans jamais pouvoir s’en échapper.

Parce que l’éducation était quasi inexistante à l’époque, beaucoup pensaient que le monde se terminait aux portes de la ville. Qu’il n’existait rien au delà des murs.

Aujourd’hui, il reste quelques parties de ce Flodden Wall et on peut voir au sol des marques qui indiquent où se trouvaient les portes et le mur. Juste en face du pub se trouvait une des portes de la ville, d’où son nom, le World’s End… Le bout du Monde !

Si vous visitez Edimbourg et que vous voulez goûter à l’ambiance typique Écossaise dans un joli pub, nous vous recommandons le World’s End.

 

Standing Order

a group of people standing in front of a building

Le pub Standing Order se trouve dnas un vieil édifice de la Bank of Scotland sur George Street dans la nouvelle ville.

Le bâtiment est dessiné entre 1874 et 1878 par David Bryce, l’architecte qui dessina le Fettes College. Suite à sa mort en 1876, les plans furent terminés par son neveu, John.

Dans une des salles, vous pourrez découvrir une des portes de coffre fort les plus anciennes.

Les plats et les bières sont à prix raisonnables. Le lieu, bien que grand, est réputé et à tendance à vite se remplir, particulièrement après les heures de bureaux ou lors de grands évènements sportifs comme les match de foot ou de rugby. Préparez-vous à rester debout un certain temps avant de pouvoir commander, mais ça fait partie du jeu !

 

The Banshee Labyrinth

a group of people in a dark room

La moitié de ce bar  et son cinéma est situé sous les arches hantées du South Bridge, anciennement repères des pires voleurs, trafiquants et autres de la ville. C’est dans ces souterrains macabres que bien des innocents ont perdu la vie dans des conditions atroces. Il est ironique de noter qu’avant la construction du pont, la porte du bar était l’entrée du domicile de l’homme le plus riche d’Edimbourg, Lord Nicol Edwards. Il était Lord Provost (Maire) de la ville pendant les règne de Jacques VI d’Écosse/ Ier d’Angleterre. Il avait très mauvaise réputation et était connu pour des actes de violence, y compris contre sa propre femme. Il se disait aussi qu’il avait une pièce souterraine où il torturait les jeunes femmes accusées, souvent à tord, de sorcellerie avant leur procès.

De nos jours, avec de nombreux autres esprits, la Banshee hante les couloirs du labyrinthe. C’est un esprit qui amène les mauvaises nouvelles, particulièrement la mort d’un proche. Lors de la rénovation du bar dans les années 90, un groupe de travailleurs entendait des cris percants venant des pièces du fond. Ils se sont trouvés nez à nez avec cet esprit. Pris de panique ils se sont enfuis, et une heure plus tard, l’un d’entre eux recevait un appel qui annoncait le décès d’un membre de sa famille.

Que vous soyez à la recherche de sensations fortes ou simplement friand d’un bon whisky, prenez garde, votre verre pourrait bien glisser de la table grâce à des forces surnaturelles !

Skip to toolbar